Dans toute l’Europe, la neige a déjà commencé à faire sentir sa présence dans les zones montagneuses, comme les Alpes suisses, si populaires à cette époque de l’année pour les sports d’hiver. Qu’il s’agisse de faire du ski ou du snowboard, de la luge ou de faire des bonhommes de neige à l’échelle humaine, l’important est de s’amuser en toute sécurité. Si vous avez déjà commencé à planifier votre voyage à la neige, ces recommandations sont pour vous.

1. Quel équipement devez-vous apporter dans votre valise ?

Au-delà de la simple garantie de ne pas avoir froid dans la neige, l’équipement est essentiel pour rester en sécurité lors de la pratique de tout sport. C’est donc l’équipement que vous devriez vraiment emporter avec vous.

– des vêtements adaptés à votre taille : veste, pantalon et gants, thermiquement isolés, résistants et imperméables 

– lunettes de soleil adaptées à la neige et masque de ski ou snowboard 

– bonnet pour le froid et chapeau pour le soleil 

– crème solaire et rouge à lèvres pour le cuir chevelu avec SPF 50 

– les skis et les bâtons, les chaussures, le snowboard et le casque peuvent être réservés dans les stations

Enfin, choisissez toujours d’apporter et de porter des vêtements en coton et évitez ceux en laine, y compris les chaussettes, car tous les endroits sont assez chauds.

2. Comment choisir la meilleure station ?

Des amis vous feront des suggestions et que vous pouvez toujours rechercher des programmes, mais le choix de la station devrait dépendre de ce que vous recherchez en termes de niveau d’expérience. Dans tous les cas, n’oubliez pas que chaque station présente son propre degré de risque en ce qui concerne la possibilité d’une avalanche. Pour cette raison, vous ne devez pas skier dans les zones interdites, comme les zones hors-piste.

3. Quelle préparation physique devez-vous avoir ?

Si la neige peut et doit être un plaisir, la vérité est qu’un accident peut survenir à tout moment. Pour réduire le risque de se blesser, il est préférable de suivre un cours pour débutants, ainsi que d’avoir une certaine préparation physique et de prendre soin de soi tout au long du séjour en s’étirant, en se reposant et en buvant des liquides. Les stations ont des partenariats avec des écoles et les cours peuvent être collectifs ou privés, y compris pour les enfants. Pour ceux qui pratiquent depuis un certain temps, vous pouvez toujours suivre un cours de courte durée, juste pour revoir les techniques et les recommandations de sécurité.

4. Quoi maintenant, le ski ou le snowboard ?

En ce qui concerne les activités proposées dans les stations de ski, les goûts sont partagés. Le ski et le snowboard sont tous deux des sports de haute altitude qui impliquent danger et prudence. Certaines personnes préfèrent le ski car elles le trouvent plus facile et peuvent glisser à grande vitesse. En revanche, et notamment dans le cas où vous pratiquez déjà le surf, ceux qui aiment faire des acrobaties préfèrent le snowboard.

5. Que vous fassiez du ski ou du snowboard, faites-le en toute sécurité.

C’est précisément parce qu’il s’agit de sports quelque peu dangereux, pratiqués dans des conditions météorologiques plutôt rudes et imprévisibles, qu’il est essentiel de suivre certaines directives.

– portez toujours l’équipement approprié et en particulier un casque 

– faites des étirements avant les premières descentes et à la fin de la journée 

– choisissez des voies où il y a moins de monde et évitez les côtés des voies 

– respectez toujours le marquage des voies 

– soyez prudent et adaptez-vous au degré de difficulté 

– ne skiez jamais en dehors des pistes et ne pénétrez jamais dans des zones hors route 

– buvez beaucoup de liquide et ayez une alimentation équilibrée

6. Mémoriser le code couleur des pistes

Afin de reconnaître le degré de difficulté des pistes, un code couleur leur est attribué, composé de vert, bleu, rouge et noir. Ainsi, les plus inexpérimentés devraient utiliser les pistes vertes et bleues, car elles sont plus faciles à parcourir. Ceux qui sont plus expérimentés et qui maîtrisent parfaitement les techniques de ski ou de snowboard peuvent utiliser les pistes rouges et noires.

7. Souscrire une assurance voyage neige ou ski

Enfin, en plus de la carte européenne d’assurance maladie fournie par la sécurité sociale, il vous est recommandé vivement de souscrire une assurance voyage neige ou ski.