Les avantages de l’eau sont utilisés depuis longtemps pour la thérapie après des blessures. Cependant, l’aquaforme s’impose de plus en plus dans le secteur du bien-être et de la remise en forme, car la gymnastique de remise en forme dans l’eau est un entraînement doux et efficace du corps entier. L’eau est un milieu idéal pour l’entraînement physique, pour la construction musculaire, pour augmenter la force et l’endurance et pour la forme physique en général. On souhaite ici vous présenter tout ce qui se cache derrière l’aquaforme : entraînement, prévention et réadaptation.

Aqua-Sport, c’est à la fois du stretching, de la musculation, de l’endurance et de la relaxation. L’Aqua-Fitness est idéal pour renforcer tous les groupes musculaires et constitue un entraînement cardiovasculaire optimal, tout en étant doux pour les articulations. Les mouvements dans l’eau s’adressent aussi bien aux personnes qui s’intéressent à la santé qu’à celles qui s’intéressent à la forme physique. Les effets positifs de l’eau sur le corps humain peuvent être combinés avec une formation efficace. Comme dans d’autres sports, les tensions articulaires sont largement compensées par l’eau. L’équilibre, la coordination, la mobilité et la performance peuvent être entraînés de manière idéale.

Quels sont les types d’aquaforme ?

L’aquaforme est le terme générique pour différents sports aquatiques, tels que : l’aquagym, l’aqua-jogging, l’aqua-boxe, l’aqua-équilibre, l’aqua- danse et l’aqua-zumba. L’aquagym convient également pour les plaintes physiques. Le plaisir dans l’eau et les possibilités de mouvement plus faciles renforcent le bien-être. La réduction du poids est extrêmement saine pour les personnes en surpoids qui veulent continuer à faire du sport. Marcher dans l’eau est aussi un baume pour les personnes dont les articulations présentent déjà des signes d’usure.

L’aquaforme peut être pratiquée par tout le monde, même par des personnes qui n’ont pas fait de sport depuis longtemps. Les contre-indications sont les maladies cardiovasculaires graves, l’hypertension artérielle ou les maladies inflammatoires en phase aiguë.

7 effets positifs pour le corps

Aqua fitness a divers effets positifs sur la santé : les tendons, les ligaments, les articulations et la colonne vertébrale sont protégés par la flottabilité dans l’eau. L’entraînement dans l’eau renforce également le système immunitaire. La gymnastique aquatique offre la possibilité de devenir plus mobile, de se mettre en forme et de le rester d’une manière douce et saine. Les muscles respiratoires sont entraînés, le métabolisme est stimulé et la mobilité est améliorée. La diminution du tonus musculaire dans l’eau entraîne une relaxation des muscles, y compris des muscles abdominaux et dorsaux souvent tendus. L’entraînement dans l’eau renforce le système cardiovasculaire et contribue à augmenter la force et l’endurance. Les tissus sont resserrés par l’augmentation de la circulation sanguine.

Aqua-Jogging : l’entraînement – mais comment ?

Les meilleurs effets d’entraînement sont obtenus en s’entraînant deux à trois fois par semaine pendant une demi-heure à trois quarts d’heure. La température idéale de l’eau se situe entre 28 et 30 degrés Celsius. Alors que la natation vise la résistance de l’eau la plus faible possible, l’inverse est vrai pour l’aqua-jogging : plus la résistance est grande, meilleur est l’effet d’entraînement pour les muscles et le système cardiovasculaire. L’équipement comprend donc une ceinture de flottaison et des appareils pour créer plus de résistance à l’eau. La tête reste au-dessus de l’eau, les bras et les jambes sont déplacés sous l’eau comme lors de la course ou de la gymnastique.

Ce à quoi vous devez faire attention :

Courez dans de l’eau qui est assez profonde jusqu’aux hanches ou à la poitrine.

Veillez à ce que votre corps soit en position verticale (pas trop en avant, mais aussi pas trop en arrière).

Assurez-vous d’avoir un support léger (comme un jogging sur terre).

Plus l’eau est profonde, plus les mouvements sont fatigants.

Les joggeurs avancés s’entraînent dans les profondeurs.

Durée optimale de la formation : 30 à 45 minutes, de préférence 2 à 3 fois par semaine.

Voulez-vous une première impression ?

Pour commencer, regardez les deux exercices d’aqua-jogging suivants :

Exercice 1 : Course d’endurance Step

Les petits pas avec un léger angle de l’articulation du genou sont importants. Les différentes phases – lever les genoux, basculer la jambe en avant et phase de traction – sont délibérément mises en avant. Après avoir tiré la partie inférieure de la jambe vers l’avant, étirez le pied et reculez avec la jambe. La plante du pied repousse l’eau et assure ainsi la propulsion.

Exercice 2 : Marche

Le pas de marche est caractérisé par des bras et des jambes tendus qui se balancent dans des directions opposées. Le mouvement est similaire au pas diagonal du ski de fond. Les bras déterminent le rythme.

Aqua-boxing

Avec d’autres variantes de l’aquaforme, la résistance à l’eau est un aspect essentiel de l’entraînement à l’aqua-boxing. Avec des mouvements empruntés à la boxe et à la boxe thaïlandaise, vous entraînez vos réactions, le contrôle du corps et la mobilité, mais aussi l’endurance et la force. Comme les mouvements sont ralentis par l’eau, ils peuvent être exécutés de manière beaucoup plus contrôlée, ce qui entraîne la capacité de coordination.

Fitness en piscine : entraînement dans l’eau

Aqua-Sport utilise les propriétés physiques de l’eau, car la densité de l’eau est environ mille fois supérieure à la densité de l’air. C’est pourquoi ce support offre une résistance importante à tous les mouvements.

La flottabilité de l’eau

Votre propre poids corporel semble plus léger car la gravité dans l’eau est réduite. La flottabilité de l’eau fait que le corps ne pèse qu’environ 10 % de son poids. L’effet doux et soulageant de la thérapie par l’eau sur les articulations, les ligaments et les tendons est dû à cette flottabilité.

Pression hydrostatique

La pression de l’eau est nettement supérieure à la pression de l’air. L’eau exerce donc une pression sur les vaisseaux sanguins superficiels. L’augmentation de la pression hydrostatique amène plus de sang au cœur, augmentant ainsi son volume de course jusqu’à 20 %, c’est-à-dire que l’apport sanguin au cœur est accru. Le cœur et la circulation sont soumis à un stress plus important en raison de la pression et de la résistance de l’eau et sont ainsi renforcés à long terme.

Résistance à l’eau

Lorsque le corps tente d’avancer contre l’eau, les forces de résistance agissent en retour sur le corps. La résistance à l’eau augmente avec la vitesse de mouvement et surtout avec la position du corps dans l’eau. C’est la natation qui offre le moins de résistance et la course dans l’eau qui en offre le plus. Le fait de travailler contre la résistance de l’eau entraîne un renforcement des muscles et un effet de massage.

Conductivité thermique

L’eau a une conductivité élevée – le corps dégage environ trois à quatre fois plus de chaleur à l’eau qu’à l’air. Le corps doit compenser cette perte de chaleur par un métabolisme accru. Afin de maintenir la perte de chaleur aussi faible que possible, les vaisseaux sanguins dans l’eau se contractent ; lorsqu’ils quittent l’eau, les vaisseaux se dilatent à nouveau. Le système immunitaire est renforcé par le changement de température et l’adaptation du corps.