Les chutes d’eau ont toujours fasciné : la puissance de l’eau, le grondement de la chute, l’écume qui monte.

Ce n’est peut-être pas une coïncidence si, au cours de mes différents voyages, on ne les a jamais laissés s’échapper.

Aujourd’hui, on vous en propose 3 qui font partie de celles qui, généralement, pour diverses raisons, sont considérées comme étant parmi les plus belles du monde.

Les trois chutes d’eau marquent également, dans les trois cas, la frontière entre deux États.

On leur conseille à tous d’essayer de se ménager du temps pour les admirer des deux côtés, car la perspective est absolument différente et les formalités douanières pour passer d’un État à l’autre sont assez faciles et rapides.

Commençons par ce qui est considéré comme le plus large du monde et qu’on a visité : les extraordinaires chutes Victoria.

1) Victoria Falls : la fumée qui tonne.

Pays : situé entre le Zimbabwe et la Zambie, mais à quelques kilomètres seulement de la frontière avec le Botswana.

Caractéristiques : formées par la chute du Zambèze dans une profonde crevasse, elles sont considérées comme les plus larges du monde, car elles ont un front d’un kilomètre et demi de long.

Comment organiser votre visite : Vous pouvez rechercher des vols pour Victoria Falls (au Zimbabwe) ou Livingstone (en Zambie). Lisez également l’article sur la façon de visiter les chutes Victoria.

Visas et formalités douanières : si vous prévoyez de visiter les chutes des deux côtés, il existe un seul visa pour les deux pays (qui peut être effectué à l’arrivée dans l’un des deux États) au coût de 50 $. Il est possible de franchir la frontière à pied, en traversant le pont des chutes Victoria. Les taxis ne peuvent pas passer d’un côté à l’autre.

Droits d’entrée : la visite du parc du côté zimbabwéen, qui implique un itinéraire plus long, coûte 30 $, la visite du parc national de Mosi-oa-Tunya, du côté zambien, coûte 20 $.

Différences et caractéristiques de la visite des deux côtés différents : le côté zimbabwéen offre un chemin qui serpente sur tout le front des chutes et permet donc différents points de vue. Du côté zambien, en revanche, vous serez complètement immergé (et lavé) par les chutes, car le sentier passe à quelques mètres seulement des cataractes.

Meilleur moment pour visiter les chutes Victoria

De février à août. C’est entre février et mai que le débit des chutes est le plus important, bien qu’il soit difficile de photographier certaines parties en raison des fortes projections d’eau. La période juin-août offre des chutes d’eau « moins riches », mais avec la possibilité de les voir mieux et de plus près. Déconseillé en octobre-novembre, lorsque les chutes sont à leur « plus bas » et à leur plus fort.

2) Chutes d’Iguazu : l’une des sept merveilles du monde

Pays : situé entre l’Argentine et le Brésil

Caractéristiques : il s’agit d’un système de plus de 200 chutes d’eau. Très célèbre est la Garganta del Diablo, du côté argentin, de plus de 150 mètres de profondeur. Il est également possible d’arriver en bateau presque au pied de la cascade principale. Ils ont été élus parmi les 7 merveilles naturelles du monde.

Comment organiser votre visite : Vous pouvez arriver à Foz do Iguaçu, situé dans l’État brésilien du Paraná, ou à Puerto Iguazú, en Argentine. Il existe des vols directs depuis Buenos Aires et Rio de Janeiro. Pour le côté argentin, on recommande une journée entière, pour le côté brésilien quelques heures. Le taux de change et le coût de la vie font qu’il est moins cher de passer la nuit en Argentine.

Visas et formalités douanières : aucun visa n’est requis pour les Italiens, ni en Argentine ni au Brésil, vous pouvez vous déplacer facilement d’un côté à l’autre, aussi bien par les transports publics qu’en voiture.

Frais d’entrée : pour le côté argentin, le coût est de 600 pesos (environ 17 euros au taux de change actuel). L’entrée du parc brésilien coûte 62 reais (environ 13 euros).

Différences et caractéristiques de la visite dans les deux versants : le versant argentin est plus articulé et présente des routes panoramiques différentes. Le parc est très grand (il y a aussi un petit train qui relie les points principaux). Ici, vous pouvez également marcher sur la Garganta del Diablo. Ici aussi, vous pouvez prendre le bateau pour vous approcher des chutes. Le côté brésilien, au contraire, vous permet d’avoir une vue globale sur toutes les chutes.

Meilleure période pour visiter les chutes d’Iguazu

De juillet à septembre, l’humidité diminue et le débit d’eau est idéal pour visiter l’ensemble du parc (dans les mois de débit maximal, en effet, certaines passerelles peuvent être inutilisables).

3) Chutes du Niagara : les plus célèbres

Pays : situé entre les États-Unis et le Canada

Caractéristiques : elles ne sont pas les plus hautes (seulement 52 mètres) mais leur front (en particulier la partie appelée « Fer à cheval ») est concentré, permettant ainsi une bonne vue de l’ensemble du complexe, composé en fait de trois cascades différentes. Ce sont aussi les plus exploitées par les touristes et peut-être celles qui valent la peine d’être vues la nuit pour le jeu des lumières.

Comment organiser votre visite : ils sont à environ une heure et demie de route de Toronto et à une demi-heure de la ville américaine de Buffalo (reliée par des vols internes aux principales villes américaines). Vous pouvez également vous y rendre depuis New York, en voiture ou en bus (environ 6 heures et demie).

Visas et formalités douanières : si vous passez des États-Unis au Canada par le Rainbow Bridge, vous n’avez pas besoin de faire l’ESTA à l’avance (la procédure normalement requise pour entrer au Canada par avion) ; de même, vous pouvez passer la frontière par voie terrestre du Canada aux États-Unis sans avoir fait la procédure ESTA auparavant. Cependant, je ne sais pas s’il existe des procédures/contrôles différents pour ceux qui ont visité et/ou ont des timbres des pays suivants : Iran, Irak, Libye, Syrie, Somalie, Soudan et Yémen. Il est donc conseillé de se renseigner à l’avance auprès des autorités américaines.

Droits d’entrée : Vous pouvez voir les chutes gratuitement des deux côtés. Les attractions, notamment la promenade en bateau Maid of the Mist, sont payantes.

Différences et caractéristiques de la visite des deux côtés : le côté canadien est certainement le plus pittoresque car il offre une vue sur la chute d’eau appelée  » Fer à cheval « . Il y a des visites en bateau des deux côtés.

Meilleur moment pour visiter les chutes du Niagara

De mai à septembre, en raison à la fois de la douceur du climat (les hivers y sont très froids) et de l’augmentation du débit d’eau.

Il existe cependant de nombreuses autres chutes d’eau, encore moins connues.