Destiné aux skieurs aguerris, le ski hors-piste représente souvent les joies de la liberté, mais il a toujours été critiqué en raison des nombreux dangers auxquels il expose le skieur. Offrant la possibilité de s’évader et de s’aventurer pleinement dans la montagne, cette activité n’est pas conseillée à tout le monde, d’ailleurs, lorsque le temps est capricieux, il est important d’éviter une glisse hors des sentiers battus.

Le ski hors-piste, un vrai danger ?

Le nom de cette activité en dit long sur sa pratique… Le ski hors-piste est en fait une activité consistant à pratiquer ce sport de glisse, mais en dehors des pistes et itinéraires balisés. Étant donné qu’ils ne sont pas aménagés, ces derniers ne font donc aucun office de surveillance. Les pentes de neige sont quasiment vierges et non damées c’est d’ailleurs l’une des raisons qui incitent les skieurs à tenter l’expérience.
Ceci étant, ces endroits non explorés peuvent être soumis à des avalanches, des crevasses, des arbres ou encore à l’isolement, ce qui représente un véritable danger. Selon les chiffres, plus d’une dizaine de décès, depuis 2013, sont liés au ski hors-piste. Avant de vous y aventurer donc, pensez à prendre certaines dispositions.

Se mettre au ski hors-piste, des précautions à prendre

Pour pratiquer le ski hors-piste tout en contrôlant vos séances d’aventures, il est indispensable de commencer par se renseigner, auprès des autorités compétentes, sur la stabilité neigeuse. Sachez également que plusieurs règles de conduite sont à respecter pour éviter les incidents majeurs comme les accidents, la perdition voire même la mort. Ainsi :
– Ne vous surestimez pas, si vous n’avez pas les conditions physiques ne vous risquez pas à cette activité
– Ne partez jamais seul, informez la station sur votre direction et l’heure de retour, l’idéal est de partir avec un guide
– N’entamez pas de parcours que vous ignorez
– Équipez-vous des dispositifs de sécurité adaptés, n’oubliez pas l’Arva ou appareil de recherche de victimes d’avalanche qui est un émetteur récepteur
– N’oubliez pas votre téléphone, votre trousse de secours ainsi que des équipements de base comme la couverture de survie, la pelle…

Assurances et secours

Le ski hors-piste, comme toute activité sportive peut faire l’objet d’une assurance spécifique, ainsi, n’hésitez pas à demander à votre compagnie d’assurance quant aux conditions de cette garantie, surtout si vous aimez skier en milieu naturel. Certaines stations peuvent également proposer ces assurances aux skieurs aguerris alors, pensez à vous renseigner avant de partir.
Dans le cas où vous êtes victime d’accident, les recherches et le rapatriement devront se faire en hélicoptère, alors il est possible que la collectivité territoriale vous fasse payer les frais. Notez par ailleurs que si vous causez des avalanches lors de votre aventure et que cette dernière a fait des blessés, vous pouvez encourir différentes sanctions allant d’une amende à une peine de prison.