post-title Conseils pour préparer un trekking 2021-08-24 09:22:00 yes no Posted by

Conseils pour préparer un trekking

Les klaxons d’un côté, les conversations de l’autre, les heures de circulation et le travail accumulé. C’est un scénario courant pour ceux qui vivent dans les grandes villes, comme São Paulo. La tension devient telle que de nombreuses personnes finissent par atteindre des niveaux de stress élevés et, dans le pire des cas, des maladies liées au système nerveux et émotionnel.

Et l’une des alternatives qu’ils trouvent pour se désintoxiquer du quotidien et être en paix avec eux-mêmes est la pratique du sport. Le trekking, par exemple, est une bonne option pour s’éloigner du chaos de la ville, calmer son esprit et être en contact avec la nature. Mais, après tout, qu’est-ce que le trekking ?

Aventure dans la nature

Le trekking est l’un des sports qui se développe le plus rapidement de nos jours. Pratiquée par des personnes de tous types et de tous âges, cette pratique est un type de marche qui peut être effectué en montagne et sur des sentiers. Y compris, le trekking peut durer entre un ou plusieurs jours, en fonction du programme que la personne suit.

La première chose à faire est de rechercher à l’avance l’itinéraire que vous allez emprunter. Ne vous aventurez pas seul, sans préparation et sans le moins d’informations possible sur le lieu. La planification est très importante pour que tout se passe au mieux. Vérifiez la météo pour ces jours-là et n’oubliez pas de vous renseigner sur les meilleurs vêtements pour ce voyage.

Chaussettes, bottes, pantalon, sac à dos, casquette, lunettes, lampe de poche, gourde, vêtements chauds, nourriture, tout cela doit faire partie de votre planning. Optez pour des aliments nutritifs, qui rassasient et durent quelques jours. Les hydrates de carbone doivent faire partie de la majeure partie des substances présentes dans les aliments, car ils fournissent de l’énergie et aident à prévenir la fatigue musculaire (préférez les intégrales). Les barres céréalières, les fruits secs et frais, les graines, les oléagineux et, bien sûr, l’eau doivent également figurer sur la liste.

Avant le tirage au sort

De nombreuses personnes se demandent ce qu’elles peuvent faire avant de partir en randonnée. La réponse est qu’il ne sert à rien de préparer les accessoires si votre corps et votre esprit ne sont pas en équilibre. Bien sûr, le voyage va contribuer à cet état, mais il faut avoir un minimum de conscience de ce que l’on va faire.

La respiration est également un allié important pour ce type de sport. Respirer calmement permet de se concentrer et de soulager la nervosité, ce qui est essentiel pour la marche. Des pratiques comme le yoga peuvent être d’une grande aide dans cette situation. Ceux qui pratiquent fréquemment cette méthode auront plus de facilité à maîtriser leur esprit, à bien respirer et à acquérir une meilleure connaissance de soi. Découvrez d’autres avantages du yoga pour les amateurs de trekking :

– renforcement des muscles

– une conscience corporelle accrue

– équilibre mental

La musculation est également essentielle pour renforcer vos muscles. Le dos, les genoux, les jambes, tout doit être fort et sain pour de longues promenades. Vous n’avez pas besoin d’être dans une salle de sport 24 heures sur 24, mais il est recommandé de faire ces exercices au moins deux fois par semaine.

Ce qui est génial, c’est que vous n’avez pas besoin de vous rendre dans un lieu spécifique pour faire de la musculation. Si vous disposez de quelques équipements à la maison, il est déjà possible de planifier un entraînement en suivant les conseils de cours en ligne, tels que le cours de musculation.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le trekking, que diriez-vous de connaître quelques cours de yoga et de musculation pour vous aventurer sans crainte ? Ne perdez plus de temps !

Le matériel essentiel de trek

Être bien équipé pour un trek, c’est être paré à un maximum de situations et réunir l’équipement de trekking indispensable. C’est ne rien oublier mais ne pas se surcharger pour autant, d’où l’importance de bien choisir votre matériel de trek selon une check-list précise et 3 grands critères.

Le poids de votre matériel : économisez votre énergie avec équipement léger.

La polyvalence : vous devez pouvoir faire face à tout imprévu.

La durabilité : votre matériel de trekking ne doit pas lâcher en pleine marche. Découvrez une check-list consacrée au matériel de trek, autrement dît, l’équipement essentiel pour une grande randonnée de plusieurs jours.

Sac à doc trek

Pour un trek, un bon sac à dos est primordial : c’est l’élément majeur parmi l’ensemble de votre matériel. Aussi, votre sac à dos de trek ne doit pas être choisi à la légère. Et pour du trekking sur plusieurs jours d’affilée, il est indispensable de prévoir une capacité suffisante : optez pour un volume de 35 litres à 70 litres selon la durée de votre périple et le type d’hébergement.

Couteau suisse

Idéal en trek, un couteau suisse présente l’avantage de regrouper un maximum de fonctions en un minimum de place et de poids. Selon les besoins, embarquez aussi un couteau Opinel ou un outil multifonction en vue de faire face à un maximum de situations : réparez, bricolez et coupez. Découpez, sciez, limez et vissez ou ouvrez une boîte de conserve.

Gourde

L’eau est un élément vital. Aussi, prévoir une gourde parmi votre matériel de trek est absolument indispensable. Pour une question d’ergonomie et de fiabilité, songez à une gourde de trek en alu, à une gourde de trekking en inox ou à une gourde avec filtre. Et si vous n’êtes pas sûr de la qualité de l’eau, une gourde à filtre purifiera votre eau.

Lampe frontale

Une lampe frontale est primordiale parmi votre équipement de trek : pour voir, être vu et simultanément avoir les mains libres. Qu’il s’agisse d’installer votre campement le soir ou de finir l’étape du jour à la tombée de la nuit, l’utilité d’une lampe est multiple.

Lampe de poche

Il est important de toujours avoir de quoi éclairer. Une lampe de poche est vivement conseillée parmi votre matériel de trek : elle vous sera d’un grand secours si votre lampe frontale vous fait défaut. Remarque : les lampes de poche UCO (polyvalentes) ou à dynamo (énergie à volonté, sans piles) sont parmi les plus appréciées des trekkeurs.

Boussole

Une boussole constitue un bon atout pour une orientation efficace tout au long de votre parcours de trek. De surcroît, une boussole de trek ne requière qu’un faible espace de rangement à l’intérieur de votre sac de trekking : faible encombrement. Remarque importante : les boussoles Silva sont parfaitement indiquées pour une utilisation en grande randonnée.

Paire de jumelles

Les jumelles vous permettent d’observer la faune, la flore, les paysages et peuvent aussi vous servir à déterminer la bonne direction à prendre, notamment lorsque plusieurs voies semblent possibles au loin : anticipez votre itinéraire de trek. Afin d’optimiser le chargement de votre sac, optez pour une paire de jumelles compactes et légère (type jumelles Silva).

Trousse de secours

Avant de partir en trek, assurez-vous d’avoir le matériel adéquat en matière d’urgence et de premiers soins : une trousse de secours peut s’avérer vitale. Remarque : un bon kit de secours doit comprendre au moins de quoi nettoyer et panser les petites blessures superficielles. Elle doit simultanément afficher un format compact et un poids suffisamment léger.

Poncho

Lors d’une randonnée sur plusieurs jours, la météo peut se montrer changeante, pluvieuse. Pour faire face, il est important de prévoir un poncho parmi votre matériel de trekking. Remarque : il ne faut pas sous-estimer ce type de protection imperméable, d’autant qu’un bon poncho de trekking n’exerce que peu d’impact sur le volume ou le poids de votre matériel de trek.

Sifflet de secours

Au cours d’une grande randonnée ou d’un trek, en cas de problème, un sifflet de secours est un moyen efficace pour indiquer votre présence, alerter les alentours, vous faire entendre sans gaspiller votre énergie. Un sifflet de secours ne pèse que quelques grammes et ne prend que peu de place parmi votre matériel de trek. De fait, il serait dommage de vous en passer.

Couverture de survie

Une couverture de survie est essentielle dans le cas d’une hypothermie (chute de la température corporelle) ou dans le cas d’une insolation (coup de chaleur dû au soleil) et peut aussi servir de couverture de secours, en cas de froid, de pluie ou de vent (protection imperméable et coupe-vent). Autres points forts : format compact, poids léger, facilité d’utilisation.

Popote

Conçue pour cuisiner et manger, une popote est un élément incontournable parmi votre matériel de trek. Optez pour une popote de randonnée en aluminium si vous privilégiez la légèreté. Optez pour une popote de trekking en inox si vous privilégiez la robustesse et la facilité d’entretien. Pensez aussi à intégrer à l’intérieur de votre popote de trek des couverts et une tasse.

Réchaud

Un réchaud va de pair avec une popote. Sans cet élément, difficile de cuire vos aliments et boissons, rapidement et facilement. Essentiel parmi votre matériel de trek, votre réchaud de trekking doit être léger et compact, de sorte qu’il puisse se loger par exemple à l’intérieur de votre popote.

Allume-feu

Qu’il s’agisse d’une pierre à feu, d’un simple briquet ou d’un briquet-tempête, un allume-feu est indispensable pour démarrer un feu de camp ou allumer votre réchaud. Bon à savoir : une pierre à feu présente l’avantage d’afficher une autonomie élevée. Un briquet de type briquet-tempête présente l’avantage de fournir une puissance de flamme considérable.

Serviette microfibre

Une serviette microfibre permet de vous sécher rapidement après vous être lavé ou après une forte pluie. Remarque : une serviette de type microfibre a l’avantage d’un format compact, d’un poids léger, d’un séchage rapide et d’un fort pouvoir absorbant. Aussi, les serviettes microfibres sont indéniablement les serviettes de toilette les plus utilisées en trek.

Affaires de toilette

Dans la vie quotidienne comme en trek, il est important de maintenir une bonne hygiène et de prendre soin de vous. Toutefois, vos affaires de toilette ne doivent pas être trop encombrantes. Il y a des solutions pour randonner léger sans pour autant faire l’impasse sur le confort. On économise ainsi du poids et du volume parmi le matériel de trek que l’on embarque.

Papier toilette randonnée

On n’y pense pas forcément au premier abord mais le papier toilette en randonnée ou en trek, c’est important : hors des villes et villages, rares seront les endroits où vous trouverez de vraies toilettes (et celles-ci n’offrent pas toutes le précieux papier). Du papier toilette de randonnée (de préférence biodégradable) sera alors votre meilleur recours en cas d’envie pressante.

Sac de couchage

Si vous avez prévu un hébergement en dur, un sac à viande ou un drap de couchage devrait très bien faire l’affaire. En revanche, si vous dormez à la belle étoile ou en tente de randonnée, un bon sac de couchage est absolument indispensable. Bien sûr, celui-ci doit être adapté en termes de températures et suffisamment compact pour rentrer dans votre sac à dos sans prendre toute la place.

Drap de couchage

Très utile en gîte d’étape, en auberge ou en refuge, le drap de couchage ou sac à viande (selon les appellations) est un objet incontournable parmi votre matériel de trek. Il permet de dormir dans des draps dont vous connaissez la propreté. De plus, il peut s’utiliser de concert avec votre sac de couchage pour préserver ce dernier et le rendre plus chaud si besoin.

Tente compacte

Évidemment, si vous avez prévu de camper, une tente de randonnée ou une tente de trek sera nécessaire afin de vous abriter correctement durant vos nuits. Mais attention, là encore, la compacité et la légèreté sont des critères très importants : il ne faut pas que votre tente devienne un fardeau à transporter. Plus vous resterez léger, plus vous irez loin.

Matelas de bivouac

Il va de pair avec la tente : un bon matelas de bivouac est le garant de nuits confortables et récupératrices. Le sommeil est un élément déterminant de votre aventure : il faut donc que votre matelas ait un niveau de confort suffisant. Parallèlement, il ne doit pas vous alourdir outre mesure : il doit donc rester léger, compact et facile à ranger dans votre sac.

Énergie solaire et nomade

Même en plein trek, on a toujours besoin d’énergie pour alimenter au moins les appareils de base. Qu’il faille charger un téléphone ou un GPS et qu’il faille charger une lampe, une caméra ou une batterie nomade, le recours à un panneau solaire, à un chargeur solaire ou à une batterie solaire est un excellent choix. Notez qu’il existe aussi les systèmes dynamo.

Filtre à eau ou gourde filtrante

Tout au long d’un trek, ne jamais manquer d’eau doit toujours rester votre souci majeur. Si l’eau potable vient à manquer, la seule solution est parfois de prélever l’eau d’une rivière, l’eau d’un lac ou l’eau d’une origine inconnue. Dans ce cas, le meilleur réflexe est l’utilisation d’un filtre ou d’une gourde filtrante afin de garantir votre sécurité et étancher votre soif.

Sac étanche

Parmi vos affaires et votre équipement de trekking, il y a toujours des objets plus sensibles que d’autres à l’eau et l’humidité. Si ceux-ci sont endommagés (par une pluie soutenue ou une immersion dans l’eau par exemple), votre trek peut sérieusement être compromis. C’est pour cette raison qu’un sac étanche est vivement conseillé au sein de votre matériel de trek.

Conseils pour préparer un trekking

Conseils pour préparer un trekking

Les klaxons d’un côté, les conversations de l’autre, les heures de circulation et le travail accumulé. C’est un scénario courant pour ceux qui vivent dans les grandes villes, comme São Paulo. La tension devient telle que de nombreuses personnes finissent par atteindre des niveaux de stress élevés et, dans le pire des cas, des maladies liées au système nerveux et émotionnel.

Et l’une des alternatives qu’ils trouvent pour se désintoxiquer du quotidien et être en paix avec eux-mêmes est la pratique du sport. Le trekking, par exemple, est une bonne option pour s’éloigner du chaos de la ville, calmer son esprit et être en contact avec la nature. Mais, après tout, qu’est-ce que le trekking ?

Aventure dans la nature

Le trekking est l’un des sports qui se développe le plus rapidement de nos jours. Pratiquée par des personnes de tous types et de tous âges, cette pratique est un type de marche qui peut être effectué en montagne et sur des sentiers. Y compris, le trekking peut durer entre un ou plusieurs jours, en fonction du programme que la personne suit.

La première chose à faire est de rechercher à l’avance l’itinéraire que vous allez emprunter. Ne vous aventurez pas seul, sans préparation et sans le moins d’informations possible sur le lieu. La planification est très importante pour que tout se passe au mieux. Vérifiez la météo pour ces jours-là et n’oubliez pas de vous renseigner sur les meilleurs vêtements pour ce voyage.

Chaussettes, bottes, pantalon, sac à dos, casquette, lunettes, lampe de poche, gourde, vêtements chauds, nourriture, tout cela doit faire partie de votre planning. Optez pour des aliments nutritifs, qui rassasient et durent quelques jours. Les hydrates de carbone doivent faire partie de la majeure partie des substances présentes dans les aliments, car ils fournissent de l’énergie et aident à prévenir la fatigue musculaire (préférez les intégrales). Les barres céréalières, les fruits secs et frais, les graines, les oléagineux et, bien sûr, l’eau doivent également figurer sur la liste.

Avant le tirage au sort

De nombreuses personnes se demandent ce qu’elles peuvent faire avant de partir en randonnée. La réponse est qu’il ne sert à rien de préparer les accessoires si votre corps et votre esprit ne sont pas en équilibre. Bien sûr, le voyage va contribuer à cet état, mais il faut avoir un minimum de conscience de ce que l’on va faire.

La respiration est également un allié important pour ce type de sport. Respirer calmement permet de se concentrer et de soulager la nervosité, ce qui est essentiel pour la marche. Des pratiques comme le yoga peuvent être d’une grande aide dans cette situation. Ceux qui pratiquent fréquemment cette méthode auront plus de facilité à maîtriser leur esprit, à bien respirer et à acquérir une meilleure connaissance de soi. Découvrez d’autres avantages du yoga pour les amateurs de trekking :

– renforcement des muscles

– une conscience corporelle accrue

– équilibre mental

La musculation est également essentielle pour renforcer vos muscles. Le dos, les genoux, les jambes, tout doit être fort et sain pour de longues promenades. Vous n’avez pas besoin d’être dans une salle de sport 24 heures sur 24, mais il est recommandé de faire ces exercices au moins deux fois par semaine.

Ce qui est génial, c’est que vous n’avez pas besoin de vous rendre dans un lieu spécifique pour faire de la musculation. Si vous disposez de quelques équipements à la maison, il est déjà possible de planifier un entraînement en suivant les conseils de cours en ligne, tels que le cours de musculation.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le trekking, que diriez-vous de connaître quelques cours de yoga et de musculation pour vous aventurer sans crainte ? Ne perdez plus de temps !

Le matériel essentiel de trek

Être bien équipé pour un trek, c’est être paré à un maximum de situations et réunir l’équipement de trekking indispensable. C’est ne rien oublier mais ne pas se surcharger pour autant, d’où l’importance de bien choisir votre matériel de trek selon une check-list précise et 3 grands critères.

Le poids de votre matériel : économisez votre énergie avec équipement léger.

La polyvalence : vous devez pouvoir faire face à tout imprévu.

La durabilité : votre matériel de trekking ne doit pas lâcher en pleine marche. Découvrez une check-list consacrée au matériel de trek, autrement dît, l’équipement essentiel pour une grande randonnée de plusieurs jours.

Sac à doc trek

Pour un trek, un bon sac à dos est primordial : c’est l’élément majeur parmi l’ensemble de votre matériel. Aussi, votre sac à dos de trek ne doit pas être choisi à la légère. Et pour du trekking sur plusieurs jours d’affilée, il est indispensable de prévoir une capacité suffisante : optez pour un volume de 35 litres à 70 litres selon la durée de votre périple et le type d’hébergement.

Couteau suisse

Idéal en trek, un couteau suisse présente l’avantage de regrouper un maximum de fonctions en un minimum de place et de poids. Selon les besoins, embarquez aussi un couteau Opinel ou un outil multifonction en vue de faire face à un maximum de situations : réparez, bricolez et coupez. Découpez, sciez, limez et vissez ou ouvrez une boîte de conserve.

Gourde

L’eau est un élément vital. Aussi, prévoir une gourde parmi votre matériel de trek est absolument indispensable. Pour une question d’ergonomie et de fiabilité, songez à une gourde de trek en alu, à une gourde de trekking en inox ou à une gourde avec filtre. Et si vous n’êtes pas sûr de la qualité de l’eau, une gourde à filtre purifiera votre eau.

Lampe frontale

Une lampe frontale est primordiale parmi votre équipement de trek : pour voir, être vu et simultanément avoir les mains libres. Qu’il s’agisse d’installer votre campement le soir ou de finir l’étape du jour à la tombée de la nuit, l’utilité d’une lampe est multiple.

Lampe de poche

Il est important de toujours avoir de quoi éclairer. Une lampe de poche est vivement conseillée parmi votre matériel de trek : elle vous sera d’un grand secours si votre lampe frontale vous fait défaut. Remarque : les lampes de poche UCO (polyvalentes) ou à dynamo (énergie à volonté, sans piles) sont parmi les plus appréciées des trekkeurs.

Boussole

Une boussole constitue un bon atout pour une orientation efficace tout au long de votre parcours de trek. De surcroît, une boussole de trek ne requière qu’un faible espace de rangement à l’intérieur de votre sac de trekking : faible encombrement. Remarque importante : les boussoles Silva sont parfaitement indiquées pour une utilisation en grande randonnée.

Paire de jumelles

Les jumelles vous permettent d’observer la faune, la flore, les paysages et peuvent aussi vous servir à déterminer la bonne direction à prendre, notamment lorsque plusieurs voies semblent possibles au loin : anticipez votre itinéraire de trek. Afin d’optimiser le chargement de votre sac, optez pour une paire de jumelles compactes et légère (type jumelles Silva).

Trousse de secours

Avant de partir en trek, assurez-vous d’avoir le matériel adéquat en matière d’urgence et de premiers soins : une trousse de secours peut s’avérer vitale. Remarque : un bon kit de secours doit comprendre au moins de quoi nettoyer et panser les petites blessures superficielles. Elle doit simultanément afficher un format compact et un poids suffisamment léger.

Poncho

Lors d’une randonnée sur plusieurs jours, la météo peut se montrer changeante, pluvieuse. Pour faire face, il est important de prévoir un poncho parmi votre matériel de trekking. Remarque : il ne faut pas sous-estimer ce type de protection imperméable, d’autant qu’un bon poncho de trekking n’exerce que peu d’impact sur le volume ou le poids de votre matériel de trek.

Sifflet de secours

Au cours d’une grande randonnée ou d’un trek, en cas de problème, un sifflet de secours est un moyen efficace pour indiquer votre présence, alerter les alentours, vous faire entendre sans gaspiller votre énergie. Un sifflet de secours ne pèse que quelques grammes et ne prend que peu de place parmi votre matériel de trek. De fait, il serait dommage de vous en passer.

Couverture de survie

Une couverture de survie est essentielle dans le cas d’une hypothermie (chute de la température corporelle) ou dans le cas d’une insolation (coup de chaleur dû au soleil) et peut aussi servir de couverture de secours, en cas de froid, de pluie ou de vent (protection imperméable et coupe-vent). Autres points forts : format compact, poids léger, facilité d’utilisation.

Popote

Conçue pour cuisiner et manger, une popote est un élément incontournable parmi votre matériel de trek. Optez pour une popote de randonnée en aluminium si vous privilégiez la légèreté. Optez pour une popote de trekking en inox si vous privilégiez la robustesse et la facilité d’entretien. Pensez aussi à intégrer à l’intérieur de votre popote de trek des couverts et une tasse.

Réchaud

Un réchaud va de pair avec une popote. Sans cet élément, difficile de cuire vos aliments et boissons, rapidement et facilement. Essentiel parmi votre matériel de trek, votre réchaud de trekking doit être léger et compact, de sorte qu’il puisse se loger par exemple à l’intérieur de votre popote.

Allume-feu

Qu’il s’agisse d’une pierre à feu, d’un simple briquet ou d’un briquet-tempête, un allume-feu est indispensable pour démarrer un feu de camp ou allumer votre réchaud. Bon à savoir : une pierre à feu présente l’avantage d’afficher une autonomie élevée. Un briquet de type briquet-tempête présente l’avantage de fournir une puissance de flamme considérable.

Serviette microfibre

Une serviette microfibre permet de vous sécher rapidement après vous être lavé ou après une forte pluie. Remarque : une serviette de type microfibre a l’avantage d’un format compact, d’un poids léger, d’un séchage rapide et d’un fort pouvoir absorbant. Aussi, les serviettes microfibres sont indéniablement les serviettes de toilette les plus utilisées en trek.

Affaires de toilette

Dans la vie quotidienne comme en trek, il est important de maintenir une bonne hygiène et de prendre soin de vous. Toutefois, vos affaires de toilette ne doivent pas être trop encombrantes. Il y a des solutions pour randonner léger sans pour autant faire l’impasse sur le confort. On économise ainsi du poids et du volume parmi le matériel de trek que l’on embarque.

Papier toilette randonnée

On n’y pense pas forcément au premier abord mais le papier toilette en randonnée ou en trek, c’est important : hors des villes et villages, rares seront les endroits où vous trouverez de vraies toilettes (et celles-ci n’offrent pas toutes le précieux papier). Du papier toilette de randonnée (de préférence biodégradable) sera alors votre meilleur recours en cas d’envie pressante.

Sac de couchage

Si vous avez prévu un hébergement en dur, un sac à viande ou un drap de couchage devrait très bien faire l’affaire. En revanche, si vous dormez à la belle étoile ou en tente de randonnée, un bon sac de couchage est absolument indispensable. Bien sûr, celui-ci doit être adapté en termes de températures et suffisamment compact pour rentrer dans votre sac à dos sans prendre toute la place.

Drap de couchage

Très utile en gîte d’étape, en auberge ou en refuge, le drap de couchage ou sac à viande (selon les appellations) est un objet incontournable parmi votre matériel de trek. Il permet de dormir dans des draps dont vous connaissez la propreté. De plus, il peut s’utiliser de concert avec votre sac de couchage pour préserver ce dernier et le rendre plus chaud si besoin.

Tente compacte

Évidemment, si vous avez prévu de camper, une tente de randonnée ou une tente de trek sera nécessaire afin de vous abriter correctement durant vos nuits. Mais attention, là encore, la compacité et la légèreté sont des critères très importants : il ne faut pas que votre tente devienne un fardeau à transporter. Plus vous resterez léger, plus vous irez loin.

Matelas de bivouac

Il va de pair avec la tente : un bon matelas de bivouac est le garant de nuits confortables et récupératrices. Le sommeil est un élément déterminant de votre aventure : il faut donc que votre matelas ait un niveau de confort suffisant. Parallèlement, il ne doit pas vous alourdir outre mesure : il doit donc rester léger, compact et facile à ranger dans votre sac.

Énergie solaire et nomade

Même en plein trek, on a toujours besoin d’énergie pour alimenter au moins les appareils de base. Qu’il faille charger un téléphone ou un GPS et qu’il faille charger une lampe, une caméra ou une batterie nomade, le recours à un panneau solaire, à un chargeur solaire ou à une batterie solaire est un excellent choix. Notez qu’il existe aussi les systèmes dynamo.

Filtre à eau ou gourde filtrante

Tout au long d’un trek, ne jamais manquer d’eau doit toujours rester votre souci majeur. Si l’eau potable vient à manquer, la seule solution est parfois de prélever l’eau d’une rivière, l’eau d’un lac ou l’eau d’une origine inconnue. Dans ce cas, le meilleur réflexe est l’utilisation d’un filtre ou d’une gourde filtrante afin de garantir votre sécurité et étancher votre soif.

Sac étanche

Parmi vos affaires et votre équipement de trekking, il y a toujours des objets plus sensibles que d’autres à l’eau et l’humidité. Si ceux-ci sont endommagés (par une pluie soutenue ou une immersion dans l’eau par exemple), votre trek peut sérieusement être compromis. C’est pour cette raison qu’un sac étanche est vivement conseillé au sein de votre matériel de trek.